Boulevard périphérique parisien limité à 50 km/h : une large majorité des usagers rejette en bloc le projet loufoque d'Hidalgo

Publié le

La maire de Paris Anne Hidalgo en a fait son cheval de bataille, pourtant le projet de réduire la vitesse de circulation à 50 km/h sur le périphérique parisien est  massivement rejeté par les Franciliens.

Boulevard périphérique parisien limité à 50 km/h : une large majorité des usagers rejette en bloc le projet loufoque d'Hidalgo

La ville de Paris a organisé une enquête pour sonder l'avis de 4000 personnes. Evidemment le constat est sans appel, c'est un "rejet immédiat brutal" des usagers de la route, hostiles au projet et absolument pas convaincus par les avantages de cette énième mesure coercitive.

Je pense qu'on va passer la marche arrière sur le périph maintenant, voir le mettre pour les vélos ça pourrait être sympa du coup... Ca va rien fluidifier du tout et ca va plus jouer sur le stress des parisiens, déjà qu'on est catalogués mauvais caractère, là ca va être pire.

Magali

C'est n'importe quoi, c'est ridicule. Déjà à quatre voies on a du mal à circuler. Le périph toute la journée c'est saturé. C'est n'importe quoi.

Farid

Les sondés également opposés à la suppression d'une voie pour y mettre un parterre de gazon

La vitesse n'est pas le seul sujet qui fâche. Les usagers du périphérique rejettent aussi massivement l'idée de supprimer une voie pour y mettre un parterre de gazon. L'idée de la transformation d'un "périph" en boulevard urbain est loin de faire l'unanimité dans un contexte où il est déjà extrêmement compliqué de circuler en région parisienne. Quand on sait par ailleurs que le périphérique parisien pourrait à terme devenir un axe fermé temporairement pour organiser des fêtes populaires, difficile de ne pas penser que la stupidité de l'actuelle maire de Paris est un puits sans fond.

Boulevard périphérique parisien limité à 50 km/h : une large majorité des usagers rejette en bloc le projet loufoque d'Hidalgo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CT 17/02/2021 07:55

Ce n'est pas l'écologie qui anime tous ces bobos parisiens ou d'ailleurs mais bien une volonté manifeste de chasser les gens des villes pour toujours plus d'entre-soi.

suburbain 17/02/2021 11:58

La bobosphère gauche-caviar parisienne est clairement xénophobe. Elle ne supporte pas ce qui ne lui ressemble pas et rêve d'un Paris sans touristes, sans banlieusards, sans SDF, sans immigrés clandestins. Gaspard Gantzer (ancien conseiller en communication de François Hollande), typiquement à l'image de cette bobocratie arrogante et méprisante, avait déclaré lors de sa campagne des municipales que Paris devait d'abord être pour les parisiens. Avec son autre version de "la France aux français", ce "shiteux" notoire passé du PS à LREM, ne cachait pas son hostilité envers les étrangers.

JP 14/02/2021 20:58

Les urinoirs écolos d’Anne Hidalgo, personne n'en parle ? Un véritable fiasco !
Ces "Naturinoirs" qui devaient participer à la végétalisation du quartier sont délabrés et insalubres, ils sont désormais fermés au public. Des litres de pisse qui s'écoulent sur la chaussée et personne pour nettoyer. L'horreur ! La ville de Paris n'a jamais était aussi dégueulasse. Les riverains à proximité des salles de shoot et des camps d'immigrés clandestins sont excédés. L'insécurité est grandissante. La premier mandat d'Hidalgo a été un véritable carnage, le deuxième sera pire.

Peter 14/02/2021 20:42

"Quand on sait par ailleurs que le périphérique parisien pourrait à terme devenir un axe fermé temporairement pour organiser des fêtes populaires" : HALLUCINANT !

16/02/2021 09:43

C'est totalement surréaliste !