L'Etat intègre officiellement les amendes dans la catégorie impôt

Publié le

L'Etat intègre officiellement les amendes dans la catégorie impôt

A l'origine, l'amende est une sanction destinée à faire respecter la loi. Au fil du temps l'objectif de la contravention a largement été dévoyé, notamment avec les radars automatiques et le stationnement. Considérées comme "fiscalité à peine déguisée" ou "impôt qui ne dit pas son nom" par l'immense majorité de la population, les contraventions restent évidement largement impopulaires.

L'Etat lève le masque !

Dorénavant, une amende est considérée par l'administration comme un impôt à part entière. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l'Etat a choisi d'intégrer un volet "paiement amendes" sur le site dédié aux impôts : IMPOTS.GOUV.FR.

 

L'Etat intègre officiellement les amendes dans la catégorie impôt

C'est officiel ! Une amende en France n'est plus une peine pécuniaire que l'on contracte pour une faute commise mais une cotisation exigée par l'Etat afin d'assurer les dépenses publiques !

Il ne faudra plus dire : "la hausse des PV est un impôt déguisé" mais "la hausse des PV est une augmentation des impôts".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article