Verbalisation abusive et arbitraire sur le périphérique parisien : une automobiliste écope pour un total de 225 euros de contraventions et 3 points en moins après avoir subit les blagues grivoises de la police