Coronavirus: les drones patrouilleurs de la police de Paris attaqués en justice

Publié le

Image d'illustration BFMTV

Image d'illustration BFMTV

Deux associations, La Quadrature du Net et La Ligue des Droits de l'Homme (LDH) ont déposé un référé devant le tribunal administratif de Paris concernant l'utilisation de drones patrouillant dans les rues. Elles considèrent qu'il s'agit d'une atteinte à des libertés fondamentales et s'inquiètent que ce dispositif ne soit pas encadré. 

>> Lire la suite sur BFMTV

Mediapart, révélait fin avril deux documents dans lesquels la préfecture "reconnaît notamment qu’il n’existe aucun cadre juridique spécifique pour les images captées par les drones", alors qu’ils sont équipés de caméras haute-résolution permettant "la captation, la transmission et l’enregistrement des images" ainsi que "l’identification d’un individu".

BFMTV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article