Sur plus de 12 millions de verbalisations liées à la vitesse, 95,4 % concernent des excès inférieurs à 20 km/h

Publié le

Sur plus de 12 millions de verbalisations liées à la vitesse, 95,4 % concernent des excès inférieurs à 20 km/h

Selon le bilan statistique 2019 des infractions au code de la route, dévoilés récemment par la sécurité routière, l'immense majorité des avis de contraventions liés à la vitesse concerne des petits excès.

Sur 12 164 480 de PV dressés liés à la vitesse, 11 590 905 PV sont distribués pour excès inférieurs à 20 km/h, soit 95,4 %

Les pouvoirs publics ne communiquent aucun statistiques concernant les excès inférieurs à 10 ou 5 km/h. Ces "infractions" restent très certainement majoritaires sur les plus de 12 millions de PV décernés aux usagers de la route. Recevoir un avis de contravention pour 1 km/h d'excès de vitesse est devenu d'une banalité affligeante.

Nous entrons par ailleurs dans une nouvelle ère où même l'attribution de PV abusifs avec erreur manifeste d'un agent des FDO ou lors de dysfonctionnement d'un radar automatique commence à se démocratiser.  

Dans le rapport de 145 pages, récemment publié par l'ONISR, est également dévoilé le palmarès des dispositifs de contrôle relevant le plus d'infractions. Il s'agit évidemment de radars fixes situés dans des zones à très fort trafic, pas nécessairement accidentogènes.

Abaisser plus la vitesse maximum autorisée pour flasher plus, ça marche !

Le radar de Cagnes-sur-Mer sur l'A8 (Nice vers Aix-en-Provence) conserve son titre de 2018 avec un score incroyable de nombre de flashs passé de 115 558 à 205 510 en 2019. Une soudaine hausse de 78 % liée à l'abaissement de la vitesse maximum autorisée de 110 km/h à 90 km/h au 1er octobre 2018. Avec cette performance, le radar de Cagnes-sur-Mer décroche le record de France détenu jusqu'à présent par Les Ardets de l'Estérel aussi sur l'A8 (200 211 flashs en 2008).

Même schéma pour le radar de Geispolsheim sur l'A35 avec un bond de la 8e place et 89099 flashs en 2018 à la seconde en 2019 avec 161 725 flashs enregistrés (+ 81,5 %) suite à un abaissement de la vitesse maximum autorisée fin 2018.

A noter les témoignages sur les réseaux sociaux de certains usagers de la route dénonçant une marge de tolérance de l'instrument de mesure quasi-inexistante ou même parfois des verbalisations abusives avec flash en dessous de la vitesse maximum autorisée.

Information pour les personnes se rendant à Strasbourg Le radar fixe sur l'A35 au niveau de Geispolsheim flashe désormais au delà de 90 km/h contre 110 km/h auparavant.

Publiée par Info Trafic Haut-Rhin sur Vendredi 9 novembre 2018

Toujours avec la même technique d'abaissement de la VMA, avec un passage de 90 à 70 km/h, le radar de Lille sur l'A25 accède à la troisième marche du podium avec un score de 161 233 flashs. Il n'avait auparavant jamais intégré un top 10.

Bien que les recettes radars soient en baisse en 2019, le nombre de flashs sur les 10 radars qui flashent le plus reste en augmentation d'environ 30 % grâce à la stratégie d'abaissement des vitesse maximum autorisées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article