Le port du casque bientôt obligatoire en voiture ?

Publié le

Aux Etats-Unis l'idée est sur la table. Comme l’a rapporté Forbes le 23 janvier dernier, le gouverneur de New York reste ouvert à la proposition lorsque les problèmes de circulation de sa ville sont évoqués en conférence de presse. Après l'idée de la mise en place d'un péage urbain pour limiter le trafic, celle de rendre obligatoire le casque en voiture n’est pas exclue. L’objectif serait de sauver des vies mais aussi et surtout de dissuader l'automobiliste de prendre le volant à la moindre occasion. 

 

Avec les difficultés grandissantes de circulation dans la plupart des grandes métropoles françaises, le confort est devenu un critère majeur pour beaucoup d’automobilistes dans leur décision d’achat d’un nouveau véhicule. Avoir la possibilité d’encaisser la brutalité quotidienne des embouteillages dans de bonnes conditions est devenue une priorité pour ceux qui ont les moyens de se le permettre. Les constructeurs l'ont bien compris et développent de plus en plus leur offre en ce sens. Rester bloqué des heures sur une autoroute, un périphérique ou en ville confortablement installé dans son véhicule peut facilement rimer avec plaisir.   

Ergonomie optimisée afin d’adapter précisément l’intérieur du véhicule à la physionomie du conducteur, boîte automatique, systèmes intelligents afin d’éviter au maximum les tâches complexes ou répétitives et ainsi diminuer le niveau de stress. Espace numérique intégré permettant de participer à des conférences téléphoniques tout en étant isolé du bruit, de la chaleur et de la pollution grâce à des systèmes de climatisation et de filtration d’air efficaces.

Dans ces conditions, dissuader les utilisateurs de SUV, 4 x 4 ou autres berlines dernier cri tout confort de circuler est devenu quasi impossible pour les autorités dont la volonté est de désengorger la circulation routière.

On a tous l’image du parisien dans son Audi Q8 toutes options briller de milles feux sur les pavés des champs Elysées. Aujourd’hui, même pour les plus aisés, l’idée n’est plus de rouler vite ou d’accélérer brièvement pour se faire plaisir, puisque la répression routière à outrance ne le permet plus si l’on souhaite conserver son permis et éviter de perdre du temps avec de lourdes démarches administratives. En revanche, être tranquillement et confortablement installé au volant de son véhicule de luxe, même à 20 km/h en ville, est devenu une alternative intéressante.

Etant donné que seules les mesures coercitives sont adoptées par les autorités publiques afin de dissuader les gens de circuler en voiture (évidemment en réalité l’idée de fond est la sanction au portefeuille pour taxer davantage le contribuable), on peut imaginer qu’un jour le port du casque intégral en bagnole sera rendu obligatoire. Cette mesure s’inscrirait, pour les autorités, dans une démarche de « sécurité routière ».

L’aspect confort en voiture serait totalement remis en question. Beaucoup rechigneraient alors à prendre le volant à la moindre occasion et donc à créer des bouchons. Aussi rester trois heures par jour dans sa « toutes options », faire des conférences téléphoniques avec un casque vissé sur la tête, serait tout de suite moins séduisant et bien entendu qui dit nouvelle règle dit nouveau motif de verbalisation pour les autorités et nouveaux gains potentiels pour l’Etat.

Toutefois, d’après certains spécialistes le port du casque en voiture présente des inconvénients et peu même être contre-productif au niveau protection comme nuire au fonctionnement de l’air bag.

Le casque obligatoire en voiture, une future idée pour dissuader les gens de sortir la voiture, améliorer les chiffres de la sécurité routière et des recettes de l’Etat ? On y arrivera certainement un jour…